Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 décembre 2011 5 16 /12 /décembre /2011 18:40

En lisant les premières pages de ce livre, j'ai été déroutée car j'avais gardé des romans de Boris Vian le souvenir d'un grand plaisir, d'une originalité et d'un anticonformisme qui seyait à mon adolescence ...

Et puis j'ai replacé ce livre dans le contexte de sa parution en 1946.

Vian, déçu par le peu de succés de "l'écume des jours" écrit sous le pseudonyme de Vernon Sullivan une trilogie dont fait partie ce roman se voulant un pastiche du roman noir américain .

Le héros n'a qu'une obsession, celui  de la vengeance du meurtre de son frère à la peau noire , il est le plus puissant lui qui a la peau blanche, manipulant les esprits et les corps des jeunes filles vers son but ultime, tuer deux blanches ...

Haine et discrimination raciale, thèmes chers à Boris Vian sont en premier plan et on dévore ce livre jusqu'à la fin avec le souffle coupé.

Je ressors de ma bibliothéque mes autres livres de Vian pour une plongée dans ce monde absurde et cynique qu'il sait si bien mettre en mots et en paroles ...

Partager cet article

Repost 0
Published by spleen - dans litterature
commenter cet article

commentaires

Au Milieu De L'océan De Mes Pensées, Un Petit Radeau

  • : le journal de Louloune
  • : Parler de mes lectures, partager mes coups de coeur,mes bonnes et aussi mes moins bonnes surprises, decouvrir d'autres choses...
  • Contact

Recherche

Liens