Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
26 septembre 2011 1 26 /09 /septembre /2011 11:37

Le paysage de rêve, c'est celui de l'Afrique du Sud dans les années 50.

Ce roman n'est pas une agréable ballade touristique dans des paysages de carte postale mais une plongée en pleine ségrégation avec la  répartition de l'habitat en fonction de sa couleur de peau, les blancs au centre des bourgades, les métis dans les quartiers en bordure et les noirs à l'écart des villes avec des chemins à usage spécifique...

La vie est également réglée par des lois de moralité strictes et même chez les Blancs, il y a les Afrikaners, La race pure, et les autres.

Loin d'être un banal documentaire ou réquisitoire, ce premier tome d'une trilogie nous entraine à la suite de l'inspecteur Emmanuel Cooper à  la recherche du meurtrier d'un policier blanc et à celle d'un pervers s'attaquant aux femmes métis.

L'enquéte sera doublement difficile pour notre héros, écarté du devant de la scéne par des "super-policiers", il devra secouer les préjugés et  franchir les transgressions et son enquéte est passionnante.

Finalement et heureusement, il y a la façade officielle et les histoires secrétes, les passerelles entre les différents mondes et les mélanges de couleur...

J'ai été transporté dans un autre univers dont je n'avais pas appréhendé toute la complexité et l'abomination de cette ségrégation mais ce roman montre aussi que l'homme ,malgré ses faiblesses et la rigidité qu'on peut lui imposer réussit parfois à franchir les frontiéres du racisme.

Repost 0
Published by spleen - dans litterature
commenter cet article
26 septembre 2011 1 26 /09 /septembre /2011 11:17

Quel livre sombre , lu d'une traite dans le train ...

La descente aux enfers de Mathildedans son travail parce q'elle  a osé exprimer des opinions différentes de son patron met très mal à l'aise et je me suis imaginée dans la peau de ses collégues, qu'aurais-je fait, baisser les yeux ou lui tendre la main ? Cette situation existe  malheureusement et est particulierement bien décrite.

L'histoire sentimentale  de Thibault m'a moins touché que la detresse des patients qu'il croise.

Jusqu'au bout du roman, j'ai guetté leur rencontre comme une bouffée d'oxygéne , un coup de pied au fond de la piscine pour remonter à la surface , mon attente a été vaine et j'ai fermé le livre avec émotion et un sentiment de malaise.

Repost 0
Published by spleen - dans litterature
commenter cet article
26 septembre 2011 1 26 /09 /septembre /2011 10:57

J'ai été assez déçue par ce roman, certes la construction des chapitres est originale mais l'empathie avec les protagonistes  n' a pas été au rendez-vous.

J'ai trouvé ces histoires d'amour sans vraie magie, celle qui fait franchir les montagnes et traverser  les mers...

 Et surtout les personnages évoluent dans un milieu superficiel et très parisien !

Il ne restera pas dans ma mémoire.

Repost 0
Published by spleen - dans litterature
commenter cet article
14 septembre 2011 3 14 /09 /septembre /2011 17:57

J'avais hésité à acheter ce livre après avoir lu la quatrième de couverture (désolée, je ne peux pas résister ...) je l'ai sans doute d'autant plus apprécié que je ne m'attendais pas à une telle  belle surprise.

J'ai aimé cette histoire de la vie sentimentale de Nathalie qui se déroule deux époques:  la rencontre amoureuse "coup de foudre" de l'inconnu dans la rue et dans sa deuzième vie , l'apprentissage de l'amour par petits pas .

Jamais on ne tombe dans le larmoyant ou le facile , tout est delicatesse ...

J'ai apprécié aussi ces petites anotations  diverses et variées sous forme de mini-chapitres rajoutant à la légereté du texte .

Repost 0
Published by spleen - dans litterature
commenter cet article
14 septembre 2011 3 14 /09 /septembre /2011 17:32

Le bonheur cela peut étre de découvrir un joli livre au rayon "coups de coeur " de sa librairie préférée ...

Ce roman que l'on peut plutot qualifier de conte nous plonge en Andalousie  dans la vie de Frasquita ,vie qui sera marquée par un don matérialisé dans un coffret de bois . Ce coffret lui est transmis par sa mère ainsi que des prières et il sera transmis à ses filles les unes après les autres avec un don différent à chaque fois.

C'est une histoire qui méle le merveilleux et le mystére aux réalités du quotidien :   naissance et mort, amour et violence, gloire et défaite.

On suit avec passion Frasquita tirant sa charrette avec sa marmaille le long des chemins poussiéreux et l'on voudrait que cette route ne finisse pas !

Repost 0
Published by spleen - dans litterature
commenter cet article
7 septembre 2011 3 07 /09 /septembre /2011 18:23

Une enquète du Bayle Barthelemy au Moyen Age en Haute Loire sur des attaques de fermes et des vols de farine et de sacs de grains  par des personnes cupides   jouant sur la peur  des paysans des  Ecorcheurs qui sillonnent les campagnes françaises et de la sorcellerie .Gravitent autour de lui de nombreux personnages dont sa femme Ysabelis , une guerisseuse.

La vie de cette époque est bien décrite mais l'histoire en soi ressemble aux autres romans du genre.

C'est divertissant mais toujours un peu pareil!

 

Repost 0
Published by spleen - dans litterature
commenter cet article
4 septembre 2011 7 04 /09 /septembre /2011 18:09

    En Amerique dans les année 50 ,au bord du Lac des Adirondacks,lieu de villégiature et de peche à la truite  des amis américains et français sont invités par une riche veuve pour un retour à la nature.Sur l'autre rive, un romancier en panne d'écriture et son amie s'installent.

Les barques traversent le lac, on s'invite ou on s'évite ...

 

   Les intrigues amoureuses se nouent et se dénouent au bord du lac aux eaux sombres , les couples s'interrogent entre scéances de lecture, conférences improvisées entre les parties de peche et les promenades, les pique-nique et feu de camp .

 

Ce roman a été écrit en 1969 , inspiré par les années passées aux Etats Unis par Michel Mohrt où il a enseigné la littérature française.

 

 

C'est une étude de moeurs assez ironique  d'un milieu mondain et snob d'artistes et d'enseignants à la recherche de notoriété et de soutien et de français expatriés en quéte de contacts avec au centre  la veuve fortunée qui croit diriger les intrigues mais la roue tourne et les moeurs évoluent , les plus plus jeunes personnages quittent en catimini le chalet en emportant les perles de la douairiere , et l'on sent arriver la fin d'une époque.

 

Je voulais lire un livre de cet écrivain mort très recemment, c'est une écriture limpide et agréable mais le sujet de ce roman apparait totalement dépassé et desuet.Peut-étre n'ai-je pas choisi l'oeuvre la plus représentative de cet écrivain .Je m'attendais d'après le titre à un livre d'aventure mais l'ours n'est qu'évoqué dans ce roman et ne joue aucun role !

Repost 0
Published by spleen - dans litterature
commenter cet article
3 septembre 2011 6 03 /09 /septembre /2011 16:49

Un petit bonheur de lecture, ce livre respire la fraicheur et la pureté d'ame.

Le heros , un jeune homme de 22 ans part de son pays natal avec ses boutures de roses pour un jardin mythique mais à l'abandon dans un monastère , laissant derriere lui son frère jumeau, autiste, son père  et un bébé né d'une union d'un soir.

Il decouvre avec candeur la vie, les autres , accueilli par un moine amateur de films et de liqueurs ;

Le vrai changement va arriver lorsque sa petite fille et sa mère le rejoignent, nous sentons le passage à l'age adulte grace aux liens profonds qu'il noue avec le nourrisson, l'un et l'autre evoluent en harmonie alors que la mère, elle ,murie trop vite par sa maternité  s'eloigne.

Un veritable regal...

 

Repost 0
Published by spleen - dans litterature
commenter cet article
31 août 2011 3 31 /08 /août /2011 17:47

http://ecx.images-amazon.com/images/I/51yptEn7GJL._SL160_.jpg

Bien sur, le sujet est sérieux , grave et douloureux puisque la partie ancienne de l'histoire relate la raffle du Vel d'Hiv et cela fait marcher la corde sensible mais l'histoire de Julia est par trop prévisible melangeant la culpabilité , la decouverte d'un secret, les histoires de coeur et de famille, la question de l'avortement, les hommes machos ,etc ...

Trop c'est trop et je n'ai pas aimé.

C'était le deuxième ouvrage que je lisais de cet ecrivain et je dis Stop en ce qui me concerne.

Repost 0
Published by spleen - dans litterature
commenter cet article
28 août 2011 7 28 /08 /août /2011 18:16

Tranche de vie narrée par un jeune garçon dans un style simple mais non infantile.

Comme sa maison au bord de la falaise qui s'écroule progressivement et ineluctablement, la famille est au bord du gouffre, avec ce gamin que l'école n'interresse pas, un père  souvent absent, une mère hystérique et depressive .

Heureusement il y a le grand-père avec ses parties de pèche , le copain Paulo et sa soeur qui fait fantasmer notre petit héros.

La maison finira bien sur par s'effondrer avec la falaise, mais emportant en mème temps cette période difficile pour une nouvelle vie que l'on veut croire plus heureuse.

C'est bien écrit, vite lu et plaisant.

Repost 0
Published by spleen - dans litterature
commenter cet article

Au Milieu De L'océan De Mes Pensées, Un Petit Radeau

  • : le journal de Louloune
  • : Parler de mes lectures, partager mes coups de coeur,mes bonnes et aussi mes moins bonnes surprises, decouvrir d'autres choses...
  • Contact

Recherche

Liens