Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 juin 2013 7 02 /06 /juin /2013 22:11

 

 

 

Une couverture qui mérite de la regarder attentivement pour ne pas rater le petit détail et qui en fait toute son originalité, et un papier issu de sources responsables , j'apprécie !

Soulac sur mer , petite ville balnéaire à la pointe du Médoc, loin des plages chics du bassin d'Arcachon a un charme de bout du monde que préservent  jalousement ses habitants .

Claudie Pernusch, plus connue sous le pseudonyme de Sandrine Pernusch pour avoir publié sous ce nom des livres pour enfants nous offre une jolie description de Soulac, pas une vision de carte postale,  mais celle des maisons , des rues et de ces habitants quand les estivants sont partis , celle du vent et des tempêtes.

Elle connait bien l'endroit , ses grands parents y habitaient et on sent comme elle a plaisir à y revenir.

Une petite ville de province où tout le monde se connait et se rencontre au café et dans laquelle Paulin a décidé de revenir vivre , tranquille entre son magasin de poterie , ses amis dont Bruno, le patron du bistrot et Lena, la femme de sa vie mais qu'il ne voit que le week-end.

Cette tranquillité va être fortement perturbée par l'arrivée de Louise et de sa fille Hermine;

Sous une apparence anodine, cette histoire pose la question de la paternité d'autant plus quand elle n'a pas été choisie.

Louise impose à Paulin cet enfant dont il ne connaissait même pas l'existence.

Choix égoïste au départ, d'une femme  qui décide d'avoir un enfant toute seule et qui se retrouve quelques années plus tard devant des questions essentielles, existentielles et légitimes de sa fille, Mine.

Ce sujet touche une actualité brûlante et le livre ne rentre pas dans la polémique ni ne prétend donner des leçons ou des réponses.

Quelques jolies trouvailles comme " l'instant pastel " lorsque le coeur de Paulin se déverrouille car plus que la découverte brutale de sa paternité , c'est la fraîcheur de Mine, son innocence, son besoin fondamental d'être comme les autres petites filles avec un Papa qui le fait fondre de tendresse, abandonner sa carapace et changer son petit monde égocentrique créé autour de Lena.

Un bon moment de lecture, une écriture élégante.

Je remercie vivement les Editions Belfond de m'avoir envoyé ce livre.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by spleen - dans litterature
commenter cet article

commentaires

Au Milieu De L'océan De Mes Pensées, Un Petit Radeau

  • : le journal de Louloune
  • : Parler de mes lectures, partager mes coups de coeur,mes bonnes et aussi mes moins bonnes surprises, decouvrir d'autres choses...
  • Contact

Recherche

Liens