Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 janvier 2014 6 04 /01 /janvier /2014 15:48

Lire un roman d'Erri de Luca est toujours un moment d'émotion, on y trouve une poésie qui lui est particulière et  une nostalgie avec une pointe d'ironie  .

Récit initiatique bien sûr puisque l'auteur nous raconte l'été de ses dix ans sur une ile de pécheurs , moment où il se sent emprisonné dans un corps d'enfant avec l'impression d'être passé à l'âge adulte.

Le gamin solitaire plongé dans ses mots croisés rencontre une fillette qui ,comme lui, a quitté le monde tranquille et insouciant de l'enfance.

Les sentiments se bousculent et les apprentissages se font à coups de poing.

Il apprend le verbe aimer, il se frotte à la violence ressentie comme un mal necessaire pour briser la gangue de son corps trop étroit, il découvre la justice que l'on rend par soi-même.

Comme toile de fond , bien que l'action ne s'y déroule pas ,Naples , sa ville éternelle et en filigrane  ses combats politiques.

C'est à la fois lumineux par l'écriture et sombre car se dessine à travers ce bref récit,un être torturé et solitaire et la narration est sans complaisance vis à vis de l'enfant qu'il a été.

Partager cet article

Repost 0
Published by spleen - dans litterature
commenter cet article

commentaires

Au Milieu De L'océan De Mes Pensées, Un Petit Radeau

  • : le journal de Louloune
  • : Parler de mes lectures, partager mes coups de coeur,mes bonnes et aussi mes moins bonnes surprises, decouvrir d'autres choses...
  • Contact

Recherche

Liens