Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 février 2013 6 09 /02 /février /2013 15:16

Voilà bien longtemps que je ne m'étais plongé dans un roman du grand Victor même si les Contemplations restent sur ma table de chevet .

Quel plaisir de "re"découvrir cette si belle langue , ces longues phrases et ces descriptions à couper le souffle.

Bien sûr, cette lecture est parfois ardue avec certaines énumérations des titres et privilèges des nobles de cette Angleterre de la fin du XVII ème siècle ...

J'ai préféré  le début du roman lorsque nous faisons la connaissance de ce vieil original de philosophe dans sa green box, Ursus et de son loup Homo et lorsque nous suivons Gwynplaine, pauvre enfant défiguré errant sur la lande après avoir été "oublié sur la grève.

Roman politique avec sa critique appuyée de la société aristocratique anglaise où la mutilation physique de Gwinplaine est le miroir de la mutilation des coeurs desoeuvrés de certains nobles et où la misère est opposée à la morgue des riches.

Roman d'amour également entre Gwinplaine et Déa , la jeune aveugle et comme tout roman d'amour qui se respecte ,finit mal ...

 

Partager cet article

Repost 0
Published by spleen - dans litterature
commenter cet article

commentaires

Au Milieu De L'océan De Mes Pensées, Un Petit Radeau

  • : le journal de Louloune
  • : Parler de mes lectures, partager mes coups de coeur,mes bonnes et aussi mes moins bonnes surprises, decouvrir d'autres choses...
  • Contact

Recherche

Liens