Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 septembre 2016 6 24 /09 /septembre /2016 14:52
Chanson douce de Leïla Slimani

Pas de suspens dans ce roman car l'histoire débute par la vision cauchemardesque des corps des deux enfants de Myriam et Paul et que l'on sait d'emblée que l'auteur du meurtre est la nounou Louise .

Non, ce qui constitue la charpente du livre, c'est le cheminement lent et implacable qui aboutit au drame , et là Leïla Slimani est vraiment orfèvre dans l'art de distiller lentement le poison dans la relation entre les protagonistes .

Myriam, après la naissance de ses deux enfants, Mila et Adam, désire reprendre son métier d'avocate, le rôle de mère au foyer ayant trouvé ses limites ; en accord avec son mari Paul qui se consacre lui à la production musicale , ils trouvent la perle des nounous : Louise , une femme d'une quarantaine d'années qui vit seule .

Très rapidement Louise devient indispensable à la bonne organisation de la famille, non seulement elle s'occupe bien des deux enfants qui l'adorent mais elle range l'appartement, fait les courses et prépare les dîners , elle part en vacances avec eux : qui n'a pas rêver d'une telle fée du logis ? Myriam se consacre pleinement à son travail sans vraiment culpabiliser , le temps véritable donné à sa progéniture est toujours difficile à trouver , mais ce n'est pas grave : il y a Louise et Paul lui aussi y trouve son compte , il est moins présent chez lui et le business marche bien , le couple acquiert un confort financier appréciable et une position sociale enviable ...

Mais Louise s'enferme dans la solitude et la mélancolie jusqu'au délire sans que personne ne soupçonne le malaise .

Leïla Slimane ne juge pas, elle présente adroitement les faits, met en exergue notre société avec ses failles , en particulier le fossé social qui se creuse vite , la grande solitude de certains .

Elle ne cherche pas à rendre ses personnages sympathiques , c'est un constat d'échec porté à son paroxysme avec la mort des enfants et qui fait réfléchir chacun sur la place qu'il veut occuper dans la société, l'importance qu'il accorde à l'éducation de ses enfants et à l'amour qu'il leur porte et qui n'est pas seulement une histoire de confort ou de délégation d'affection .

C'est un livre qui marque et qui pour beaucoup de lecteurs restera ancré dans leur mémoire comme un petit signal d'alerte ...

Partager cet article

Repost 0
Published by spleen - dans litterature
commenter cet article

commentaires

Au Milieu De L'océan De Mes Pensées, Un Petit Radeau

  • : le journal de Louloune
  • : Parler de mes lectures, partager mes coups de coeur,mes bonnes et aussi mes moins bonnes surprises, decouvrir d'autres choses...
  • Contact

Recherche

Liens