Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 juin 2016 3 08 /06 /juin /2016 09:34
Boussole de Mathias Enard

J'avais pensé qu'après la tentative avortée de lecture de ce roman , la voix de l'écrivain lui-même apporterait une autre dimension à Boussole .

Mais je dois bien constater que le ton monocorde de Mathias Enard n'incite pas à la jouissance du texte .

Certes, c'est très érudit mais l'histoire du musicologue autrichien vieillissant , fumeur d'opium et insomniaque est assommante , il faut bien se l'avouer !

Pourtant les évocations d'Istanbul, de Damas ou de Téhéran font rêver mais c'est un Orient du XIX ème siècle, voir même parfois du siècle précédent , celui qu'ont sublimé tant de musiciens et d'écrivains que l'auteur énumère souvent en longues listes savantes .

Pensées jetées parfois sans suite, comme celles effectivement que l'on mène lorsque l'on cherche le sommeil mais que le lecteur a du mal à suivre , l'esprit s'égare vers d'autres rivages ...

Comme une antienne le vieil homme évoque sa relation avec Sarah , femme fascinante , muse de ce Franz Ritter , elle vient nous ouvrir les portes de cet Orient du passé, passerelle entre deux mondes qui se cherchent et se fuient comme des amoureux querelleurs .

La pérégrination des idées aurait pu être plus simple, plus linéaire sans détourner l'attention du lecteur vers des détails sur la vie de personnes dont il n'a jamais entendu parler et dont il n'entendra plus jamais parler sans que cela présente un réel intérêt et j'abandonne avec un sentiment de frustration !

Je finirai en remerciant les Editions Audiolib et Masse Critique .

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Au Milieu De L'océan De Mes Pensées, Un Petit Radeau

  • : le journal de Louloune
  • : Parler de mes lectures, partager mes coups de coeur,mes bonnes et aussi mes moins bonnes surprises, decouvrir d'autres choses...
  • Contact

Recherche

Liens