Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 octobre 2015 1 05 /10 /octobre /2015 15:36
La femme qui pleure de Zoé Valdés

Ah que c'est dur de faire une critique quand on a pas trouvé dans un livre le plaisir qu'on avait espéré ...

Je ne connaissais de Dora Maar que sa liaison tumultueuse avec Pablo Picasso et j'avais imaginé avec cet ouvrage entrer dans son univers d'artiste à elle, or , mais Zoé Valdés nous avertit , c'est un infime fragment de sa vie qu'elle raconte de façon romancée, un voyage de quelques jours à Venise avec deux amis : Bernard Minoret et James Lord .

Dora Maar n'est plus à cette époque qu'une femme qui pleure , une femme brisée et malheureuse, et dont la créativité artistique a été étouffé par la mégalomanie de Picasso .

Les hommes connus, croisés dans cet ouvrage ,comme Eluard, Balthus, apparaissent tous détestables , le milieu fréquenté par toutes ces célébrités est présenté comme décadent et donne plutôt la nausée ...

Ce qui m'a essentiellement plu dans cette histoire est la quête effectuée par Zoé Valdés , entremêlée de souvenirs personnels de son itinéraire depuis Cuba et on se demande même si cette recherche n'a pas été également pénible pour elle car elle a laissé visiblement du temps entre les rencontres avec les personnages qui avaient vécu cette époque .

Au moins cela m'a -t'il donné l'envie de découvrir l'oeuvre photographique de Dora Maar et ses quelques toiles peintes après sa séparation d'avec le peintre .

Je remercie Babelio et les Editions Arthaud de cet envoi.

Partager cet article

Repost 0
Published by spleen - dans litterature
commenter cet article

commentaires

Au Milieu De L'océan De Mes Pensées, Un Petit Radeau

  • : le journal de Louloune
  • : Parler de mes lectures, partager mes coups de coeur,mes bonnes et aussi mes moins bonnes surprises, decouvrir d'autres choses...
  • Contact

Recherche

Liens