Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 mai 2015 7 17 /05 /mai /2015 21:55
Aucun homme ni dieu de William Giraldi

Un écrivain de "nature writing" ,Russel Core a passé une année à étudier une meute de loup et,a, à ce titre, acquis une réputation de connaisseur et contre son gré ,de chasseur de loups; c'est pour cela qu'il est appelé à Keenut, un village perdu au fin fond de l'Alaska pour supprimer un loup mangeur d'enfants ...

Le début de ce roman m'a semblé de bon augure car, comme cela est précisé rapidement, il y a confusion avec le rôle de Russel Core , avant tout observateur et plus admiratif de l'organisation et de la vie sociale des loups que décimeur, mais l'histoire s'oriente vite vers quelque-chose de beaucoup plus glauque et on perd de vue assez rapidement la gente lupine, pour assister à une double course poursuite entre êtres humains , disséminant au passage quelques cadavres .

Je n'insisterai ni sur les protagonistes ni sur les causes de ce carnage, ce serait dévoiler toute l'intrigue .

Gens de Keenut et climat particulièrement hostiles, on se demande comme Russel Core dans quel monde on est tombé, au- delà de toute humanité, recouvert de neige et dans un froid intense avec un soleil quasi inexistant .

Un sentiment de malaise a pris le pas sur le plaisir de ma lecture malgré une écriture fluide, dommage !

Homo homini lupus est ...

Partager cet article

Repost 0
Published by spleen - dans litterature
commenter cet article

commentaires

Au Milieu De L'océan De Mes Pensées, Un Petit Radeau

  • : le journal de Louloune
  • : Parler de mes lectures, partager mes coups de coeur,mes bonnes et aussi mes moins bonnes surprises, decouvrir d'autres choses...
  • Contact

Recherche

Liens