Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 novembre 2014 4 27 /11 /novembre /2014 11:50

Comme pour beaucoup d'écrivains d'origine haïtienne , on perçoit d'emblée chez Yanick Lahens un amour profondément ancré pour son pays avec une écriture poétique bercée par les croyances ancestrales et le lien intense avec la nature et ses éléments.

Eléments déchainés puisque c'est ainsi que commence ce roman avec le corps d'une jeune femme rejeté sur la plage par une tempête , cette femme noyée et mutilée nous fait entendre son chant désespéré qui revient régulièrement dans le roman comme le ressac des vagues sur le sable jusqu'à l'explication finale.

Histoire de deux familles sur trois générations à Anse bleue petit village côtier bien éloigné de la capitale et de sa vie plus dissolue et moderne .

Les Lafleur, famille pauvre de pécheurs et de paysans et les Messidor devenus riches propriétaires terriens: les familles s'affrontent et s'entremêlent au gré des passions parfois violentes mais subissent les mêmes bouleversements politiques de l'Ile et , s'ils sont parfois partie prenante, ils sont de toute façon manipulés et forcément les victimes désignées.

Magnifique mais tragique tableau de la vie dans ce pays attachant, rythmé par les rites vaudous.

Partager cet article

Repost 0
Published by spleen
commenter cet article

commentaires

Au Milieu De L'océan De Mes Pensées, Un Petit Radeau

  • : le journal de Louloune
  • : Parler de mes lectures, partager mes coups de coeur,mes bonnes et aussi mes moins bonnes surprises, decouvrir d'autres choses...
  • Contact

Recherche

Liens